Quel est le plus bel endroit que tu aies vu ?


Souvent on me pose cette question, mais comment y répondre ?

Comment un endroit peut regrouper toutes les plus grandes impressions, toutes les plus belles sensations, tous les plus beaux partages, toutes les plus belles découvertes, tous les plus beaux échanges, toutes les plus belles images, tous les plus beaux instants, toutes les plus savoureuses odeurs, toutes les plus belles émotions, tous les plus beaux décors ….et j’en passe…

J’ai eu la chance de pas mal vadrouiller, parfois je m’amuse à compter en essayant de ne rien oublier, de toutes façons peu importe l’important est d’avoir en tête tous les instants, toutes les émotions que ces voyages m’ont apportés. Aujourd’hui, j’arrive à 66 destinations découvertes, hors France, malheureusement, je suis bien incapable de les compter.

Que je sois partie en grands voyages, en escapades, en mode roots, en mode luxe, en famille, avec des amis ou en solo, j’ai toujours plus qu’aimé, j’ai adoré, kiffé tous mes périples. Chacun d’entre eux d’une façon bien différente m’ont apporté, m’ont fait grandir, m’ont appris à faire preuve d’humilité, m’ont émerveillée, m’ont ressourcée, m’ont apaisée, m’ont fait relativiser aussi et m’ont donné encore plus envie d’y retourner.

Alors des instants stoppés, il y en a eu d’innombrables, des instants magiques également. Les plus fortes émotions je les ai eues partout, que ça soit : en observant les aigles dans le Grand Canyon, à Monument Valley lors d’un échange avec un Najavos, émue dans la prison d’Alcatraz, touchée par cette petite fille aux Philippines qui m’observe avec mes enfants lorsque nous nous rafraîchissons dans la rivière où elle lave sa belle chevelure noire, ce regard d’éléphant qui me bouleverse en Thaïlande, ce dauphin qui se frotte contre mon ventre quand je suis enceinte en République Dominicaine, le souffle de ce vent incessant à Folegandros, ces randonnées interminables mais tellement fabuleuses à Sikinos, cette brume si épaisse sur le Golden Gate à San Francisco, cette nuit étoilée sur la Caldeira à Santorin, ce concert de Mozart dans une église à Budapest, l’inquiétude de ne pas voir cette année ce papy à Naxos dans le village d’Apiranthos qui est toujours assis sur sa chaise sur la place principale, la vue de Manhattan la nuit en s’éloignant sur Staten Island, les souffles des baleines qui m’éclaboussent sur le Saint-Laurent au Canada, la joie de retrouver sa famille pour ce pique-nique à Central Park, ces lumières et ce mariage à Las Vegas, ce silence au Monastère d’Amorgos, ses chevaux sauvages en Arizona, ses dauphins que nous observons de la plage en Floride, ce coucher de soleil à Key West, ces baleines gracieuses que nous observons lors d’une randonnée à Marie-Galante, ce volcan si haut et si beau en Guadeloupe, cette cascade à Siquijor, ce fou rire avec mes amis quand on se trompe d’île en pleine nuit à Schinoussa, ce serpent dans la jungle, cette grotte aux phosphores en Turquie, ce silence à Rome à la place San Pietro pour la célébration d’une fête religieuse, l’apaisement ressenti au parc Krka en Croatie, le cimetière splendide dans le village de Lefkes à Paros, ses calanques que je me lasserai jamais de crapahuter, la magnifique couleur de l’eau des gorges du Verdon, cette eau glacée dans le parc Talassemtane au Maroc, cette rencontre inattendue avec des tortues aux Philippines, ce froid en Chine pour se rendre à la Cité interdite, la couleur des fleurs de l’île Maurice, la grandeur des feuilles dans la forêt tropicale, toute la beauté de ces petits ports de pêche en Grèce, l’atmosphère dans la cathédrale Saint-Sauveur en Russie à Saint Petersbourg…

Je ne peux conter toute la magie de ses périples, je ne peux que partager un sentiment, un instant, une émotion et me rendre compte qu’il m’est bien impossible de répondre à cette question. La planète est si grande, si riche, si pure, que partout se cache un endroit « son » endroit de paradis.

Je souhaite que jamais cette soif de découverte ne cesse… elle est mon âme, ma ressource, ma raison d’être et il me reste encore tant à découvrir.

Alors, il me sera toujours difficile de répondre à cette question, pour trouver votre réponse, « la réponse », osez, partez vivez vos propres émotions…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s